Se ressourcer lors d’un voyage hors du commun

thumbnail

Après de longs mois passés au bureau, vous avez besoin de vous évader ? Le meilleur moyen de vous ressourcer est de partir vers des destinations hors du commun. Voici 3 destinations oubliées des guides de voyages.

L’Ouzbékistan, à la croisée des civilisations

Pays d’Asie centrale, l’Ouzbékistan n’est pas une destination populaire. Il ravira donc tout particulièrement les voyageurs qui souhaitent sortir des sentiers battus. L’attrait de l’Ouzbékistan repose sur ses multiples facettes : déserts, oasis, mosquées… Un circuit en Ouzbékistan passe forcément par :

  • Tachkent : cité deux fois millénaire et capitale de l’Ouzbékistan ;
  • Boukhara : ville de forteresses et de mosquées somptueuses ;
  • Samarcande : ville conquise par Alexandre le Grand puis par les Sassanides, les Omeyyades, les Mongols, et enfin les Russes ;
  • Khiva : cité fortifiée abritée par des remparts massifs ;
  • la mer d’Aral : remplie d’épaves de bateaux et de villages abandonnés, cette mer en partie asséchée est un régal pour les photographes ;
  • le désert du Kyzylkoum : à explorer en chameau ;
  • Shakhrisabz : ville natale de Tamerlan, célèbre pour son palais, l’Ak Saray, et ses nombreuses mosquées.

La Namibie, paradis de la faune africaine

Pays du sud-est de l’Afrique bordant l’océan Atlantique, la Namibie est réputée pour ses paysages somptueux : déserts de sable rouge, canyons, plages désertes… Ne manquez pas les lieux suivants lors de votre escapade :

  • Windhoek : capitale de la Namibie, aux nombreux monuments d’architecture allemande ;
  • le parc national d’Etosha : l’une des plus grandes réserves du monde ;
  • le Fish River Canyon : le deuxième plus grand canyon au monde après le Grand Canyon ;
  • le désert du Namib : un paysage aride de dunes vertigineuses ;
  • le Sossusvlei : un désert de sel et d’argile, site incontournable du désert du Namib ;
  • Kaokoland : un territoire où vous pourrez rencontrer les Himbas, un peuple qui a conservé son mode de vie ancestral.

Oman, entre djebels, mer, désert et oasis

Le sultanat d’Oman échappe souvent au radar des touristes. Il mélange plusieurs cultures : celle des pays du Golfe, celle de l’Afrique de l’Est, et quelques influences indiennes. Dans ce pays où a vécu Sinbad le marin, vous pourrez voyager seul ou en groupe. Ne manquez pas :

  • Mascate : la capitale bâtie dans la fraîcheur d’une oasis ;
  • Sour : un port où l’on construit encore les boutres, voiliers traditionnels arabes ;
  • les Wadis de l’est : de somptueuses vallées où se faufilent des cours d’eau, plantées de palmeraies ;
  • Raz al-Jinz : une plage de rêve, rendez-vous des tortues vertes pour la ponte annuelle ;
  • Wahiba Sands : désert aux dunes ambrées, peuplé de Bédouins ;
  • Djebel Shams : le point culminant d’Oman (3 009 m), au cœur des monts Hajar, et le canyon Wadi Nakhr.
Haut de page