Les bienfaits de l’écriture sur le moral

thumbnail

On parle souvent du bien-être que peut apporter la lecture, mais on évoque moins souvent les bienfaits que l’écriture peut avoir sur nous ! Pourtant, écrire peut être véritablement libérateur, à plusieurs égards. Voici quelques bonnes raisons qui devraient vous encourager à écrire plus souvent, ainsi que quelques astuces pour vous mettre à l’écriture ou vous améliorer.

Ecrire : c’est bon pour le moral

D’après de récentes études, l’écriture permet d’agir directement sur 3 éléments :

  • La dépression,
  • Le stress,
  • Le sommeil.

Ces 3 éléments sont étroitement liés, et le fait d’écrire va agir simultanément sur chacun d’entre eux. En effet, quand vous écrivez, notamment des choses personnelles, vous parvenez à mettre des mots sur ce que vous ressentez. Plus que cela, écrire pour permet d’extérioriser les pensées qui pourraient vous tracasser ou vous faire souffrir.

De sombres pensées pourraient en effet avoir tendance à générer du stress. Bien souvent, ce stress va causer des insomnies et d’autres troubles du sommeil. Tout cela mis bout à bout peut finalement vous mener à un état dépressif. En prenant le temps de coucher vos pensées par écrit, vous devriez rapidement commencer à vous sentir mieux et à remonter la pente.

Ecrire pour soi ou pour les autres ?

Pour qu’écrire soit véritablement bénéfique, il faut que ce soit fait de manière bienveillante. L’objectif est de vous libérer d’un poids, pas de vous mettre encore plus de pression ! De ce point de vue-là, il semble assez évident que vous devez écrire pour vous et non pas pour les autres. C’est d’autant plus le cas si vous écrivez des choses très personnelles.

Néanmoins, certaines personnes trouvent également libérateur de pouvoir partager leurs émotions avec d’autres personnes. Dans ce cas, rien ne vous empêche de partager vos écrits avec des personnes, que ce soit vos amis ou des inconnus dont vous n’aurez pas à subir le jugement.

Mais écrire peut également être synonyme de partage. On pense par exemple à la communauté Wattpad, qui rassemble des millions de lecteurs et d’écrivains désireux de partager leur passion commune pour la lecture et/ou l’écriture. Les plus chanceux pourront même réussir à percer grâce à cette plateforme :

  • Estelle Maskame, auteur du livre young adult Did I Mention I Love You? ;
  • Anna Todd, à l’origine de la saga érotique à succès After ;
  • Mathilde Aloha, à qui l’on doit la romance new adult Another Story of Bad Boys.

Quoi écrire pour se sentir mieux ?

Chaque personne étant différente, tout le monde n’aura pas envie ou besoin d’écrire la même chose pour se sentir mieux. Pour démarrer, vous pouvez commencer par tenir un simple journal intime. Prenez déjà l’habitude de vous accorder 10, 20 ou 30 minutes par jour pour rédiger votre journal et extérioriser vos pensées.

Dans le même ordre d’idée, écrire des lettres a un vrai pouvoir thérapeutique. Vous pouvez écrire à vos proches pour garder le contact, ou rédiger des lettres que vous n’enverrez pas forcément. Rien ne vous empêche d’écrire une lettre à votre patron, votre belle-mère, le conducteur qui vous a grillé la priorité sur la route… Le principal est d’écrire et de laisser parler votre ressenti !

Ecrire de la fiction peut également être bénéfique. Et si vous pensez que vous n’avez pas assez d’imagination, allez-y progressivement. Essayez par exemple de rédiger une fan fiction dans votre univers préféré : Harry Potter, Le Seigneur des Anneaux, Le Chardon et le Tartan, 50 nuances de Grey, The Witcher… Petit à petit, vous parviendrez à vous détacher du matériau de base pour créer votre propre univers. Vous en tirerez alors encore plus de satisfaction !

Haut de page