Troubles de l’audition : comment vivre avec ?

thumbnail

Les troubles de l’audition constituent la première cause de handicap social en France. Ils perturbent le quotidien de la personne qui en souffre, mais aussi celui de sa famille et de son entourage. Un isolement en découle, qui peut aggraver la perte d’autonomie. Voici des conseils concrets pour mieux vivre avec des troubles de l’audition, qu’il s’agisse de perte auditive, d’acouphènes ou d’hyperacousie.

Vivre avec des acouphènes et de l’hyperacousie

Les acouphènes sont des bruits parasites qu’une personne entend « à l’intérieur de sa tête » sans qu’ils soient provoqués par un stimulus extérieur. Ils peuvent prendre la forme d’un sifflement, d’un bourdonnement ou, dans les cas les plus graves, du bruit d’une tondeuse que l’on passe sous la fenêtre…

Les acouphènes sont donc très difficiles à vivre au quotidien. Ils s’accompagnent souvent d’hyperacousie, c’est-dire une hypersensibilité au bruit. Leurs conséquences au quotidien sont insupportables. Insomnie, difficulté de concentration, irritabilité, impossibilité de se rendre dans des endroits bruyants ou de participer à des repas en famille, etc.

Les causes de l’hyperacousie et des acouphènes sont souvent une exposition prolongée à un bruit intense. Les acouphènes sont également accentués par le stress et la fatigue. Pour les prévenir et éviter qu’ils ne s’aggravent, il faut porter des bouchons antibruit dans les lieux bruyants et ne pas écouter de la musique amplifiée avec des écouteurs.

Certains appareils auditifs pas chers permettent de les atténuer. Pour retrouver une vraie qualité de vie, rendre visite à un audioprothésiste est la bonne solution.

Perte audition vivre avec

Vivre avec une perte d’audition

La perte d’audition, ou diminution de l’acuité auditive, ou surdité, prend différentes formes. Les troubles de l’audition liés à l’âge sont appelés « presbyacousie ». Ils rendent la participation à une discussion, notamment dans un endroit bruyant, très difficile et poussent peu à peu la personne âgée dans l’isolement.

S’équiper avec un appareil auditif invisible permet de retrouver une partie de son acuité auditive. Cela atténue aussi la perte d’audition et l’apparition d’autres phénomènes gênants, comme les acouphènes. Il est donc recommandé de consulter un médecin ORL et/ou un audioprothésiste dès que vous constatez que vous entendez moins. Si vous faites régulièrement répéter vos interlocuteurs et que vous montez le volume du téléviseur, il est temps de consulter.

Cela vous permettra ainsi de limiter la perte d’audition et de retrouver une qualité d’audition indéniable. La solution pour participer pleinement à la vie de famille et entendre les histoires de vos petits-enfants.

Haut de page