Petite fille qui câline son doudou lapin
Psycho

L’importance du doudou chez les enfants

Fille ou garçon, la plupart des enfants ne se séparent jamais de leur doudou. Un objet qui les accompagne en toutes circonstances et qui joue un rôle essentiel dans leur développement. Si pour vous, le doudou ne représente rien de plus qu’une peluche ou un morceau de tissu, pour bébé il représente beaucoup plus ! Tâchons de comprendre ce qui fait la particularité du doudou chez un enfant pour mieux répondre à ses besoins.

Objet transitionnel : kézako ?

Pour les psychologues et les spécialistes de la petite enfance, le doudou de naissance porte un tout autre nom : il s’agit d’un objet transitionnel. C’est le psychanalyste Donald Winnicott qui a utilisé ce terme pour la première fois au début des années 50.

En effet, quelques mois après sa naissance, un bébé doit subir une transition. Il commence à comprendre qu’il ne fait pas qu’un avec sa mère et que celle-ci doit parfois se séparer de lui et s’éloigner.

Pour que la « rupture » soit moins difficile, l’enfant va effectuer une transition en s’accrochant à son doudou. Cet objet transitionnel va lui apporter tout le réconfort dont il a besoin quand maman le quitte, même pendant quelques instants.

D’ailleurs, même si le choix du doudou n’est pas toujours logique aux yeux des parents, il n’est pas choisi au hasard. En général, les bébés vont naturellement se tourner vers des objets qui soient doux au toucher et qui portent l’odeur rassurante de leurs parents ou de la maison.

Exemple de doudou pour votre enfant

Eviter la dépendance au doudou

Pour que la relation de l’enfant avec son doudou reste saine, il est important que celui-ci reste un objet transitionnel, et non un objet fétiche. Dans ce dernier cas, le doudou n’est pas là uniquement pour rassurer bébé en cas d’absence de la mère, mais en permanence.

De même, si le doudou est utilisé automatiquement et systématiquement pour répondre à tous les caprices et chagrins de l’enfant, il sortira de sa fonction d’objet transitionnel.

Dans ces cas-là, l’enfant peut développer une dépendance à son doudou. Dès lors, il lui sera très difficile de s’en séparer, même au bout de quelques années.

Lorsque le doudou est effectivement utilisé par l’enfant comme objet transitionnel, il s’en séparera tout naturellement en grandissant. Le doudou sera alors progressivement remplacé par ses petites poupées puis ses camarades de classe, avec qui l’enfant pourra jouer.

Faut-il laver le doudou de son enfant ?

Doudous en train de sécher sur un cintre après avoir été lavés
Source : gettyimages.fr

Etant donné que le doudou accompagne l’enfant très souvent, il peut vite devenir sale. La question se pose alors de savoir s’il faut ou non le laver. Or, deux écoles s’opposent pour répondre à cette question.

Dans un premier temps, il y a ceux qui pensent qu’un doudou perd son pouvoir réconfortant quand il est lavé. En effet, même s’il sent le propre, il fera perdre tous ses repères à votre enfant. En le frottant contre son nez, il ne retrouvera pas l’odeur à laquelle il est habitué.

Mais il y a également certains parents qui adoptent une autre stratégie : celle de laver le doudou régulièrement pour habituer leur enfant à cette odeur de propre. Cette astuce leur permet également, si nécessaire, de remplacer un doudou perdu par exemple.

Dans tous les cas, il est recommandé de posséder deux exemplaires du doudou. Pensez toutefois à les inverser régulièrement pour qu’ils aient à peu près la même odeur. Sinon, votre enfant risque de sentir tout de suite la différence.